Les Royaumes d'Ynawë

Partagez | 
 

 Autre Espèces du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syrwän
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2014

MessageSujet: Autre Espèces du Sud   Mer 26 Fév - 21:28

Jho'Kul





Les Jho'Kul son des Hommes-fauves originaires du désert de Sha-El-Kha.

Plus ou moins civilisés selon les individus ils possèdent une apparence humanoïde mais fortement ressemblante à celle d'un tigre ( pour la plupart du temps ) et parfois à un lion, puma ou panthère.  

Commençons par leurs caractéristiques physiques.
Bien qu'ayant un pouce opposable comme tout humain leurs doigts sont pourvus de griffes mortelles, parfois rétractables. Se frotter à mains nues contre un Jho'Kul peut s'avérer dangereux pour n'importe qui.

Si leur faciès est typiquement félin, leur torse se rapproche plus de celui d'un humain, principalement pour les mâles. Les femelles quant à elles possèdent une poitrine féminine mais quatre mamelons supplémentaires, généralement invisibles sous la fine fourrure, se gonflant de lait lors d'une portée nombreuse. (Généralement celles-ci se composent de 2-3 petits)


Dans un registre plus comportementale et sociale
Les Jho'Kul vivaient jadis un peu à la manière des fiertés des lions davantage que la solitude des tigres. Un mâle possédait généralement un harem de 4-6 femelles et leurs petits. Ils possédaient un langage rauque principalement composé de grognements, rugissements et mouvements d'oreilles ou de queue.

A présent compris dans le règne du Haut-Roi de Tyresha ils se sont pour la plupart civilisés (Bien qu'il restent quelques fiertés) et vivent dans tout Ynawë.

Bien que pouvant parler la langue internationale ils gardent un accent grondant et ont parfois de la peine à prononcer des sons tels que ''q' ou ''k'' qu'ils replaceront souvent par un ''s''

Les caractères des mâles et femelles diffèrent énormément, bien qu'il y ait des exceptions dans chacun des cas.

Les Jho'Kul mâles sont souvent des êtres irascibles, presque volcaniques et très protecteurs envers leur, ou leurs femelles. Mis en groupes ils ont très vite tendance à s'enflammer et à se battre, ce qui rend la vie dans leurs Oasis (Le nom donné à leurs villes) très animée.

A l'opposé les femelles sont plutôt calmes et posées. Excellent dans les travaux manuels et le marchandage. Mais, sans mauvais jeu de mot, lorsqu'elles tiennent un mâle entre leurs griffes elles peuvent devenir de vraies tigresses.


Quelques infos supplémentaires

Ils sont très appréciés comme garde du corps autant pour leur aptitude au combat qu'à leur apparence exotique.

Les Jho'Kul vieillissent tout au long de leur vie à l'instar des humains mais possèdent une espérance de vie plus proche des 160 ans.
Les petits grandissent rapidement puis le rythme de croissance se ralentit au fil des ans.


Dernière édition par Syrwän le Mar 30 Juin - 17:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://les-royaumes-ynawe.forumactif.org
Syrwän
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2014

MessageSujet: Re: Autre Espèces du Sud   Mer 26 Fév - 21:30

Psy'Khe



Les Psy'Khe prennent leurs racines dans les terres mystérieuses de Khirhal, jungle florissante du Sud-Ouest.

À l'instar de leur territoire premier, les Psy'Khe bien que plutôt nombreux restent encore méconnus. Ou plutôt ne révèlent-ils aux autres qu'un infime fragment de leur société.


Les Psy'Khe n'ont pas de caractéristiques extérieures les définissant comme non-humains, du moins pas de départ. (Mais nous y reviendrons)

Cependant, pour peu qu'on ne soit pas sensible à la légère aura de magie les entourant constamment, les Psy'Khe sont reconnaissables par leur compagnon, leur âme soeur.

L'âme soeur d'un Psy'Khe n'a rien à voir avec l'amour, celle-ci se manifeste généralement sous la forme d'un animal (Bien qu'il ait déjà été vu d'individu dont l'âme n'était pas scindée, ceux-ci deviennent souvent fous et ne vivent pas très longtemps). Cette animal n'a de celui-ci que l'apparence car il possède une intelligence similaire à celle de son ''propriétaire'' (Les deux sont pourtant bien deux êtres différents). Sans pour autant être doué de parole.
Ces morceaux d'âmes se développent souvent sous l'apparence d'un oiseau ou d'un mammifère. Les reptiles, poissons et insectes étant plus rares. Sachez aussi qu'il ne s'agit-là que d'animaux qualifiés de ''standards'' et la plupart du temps d'une taille inférieure à un cheval. Il n'a jamais été vu d'âme soeur dragon, griffon, licorne, phénix ou sous la forme de quelconque animal mystique.

Le Lié se manifeste au Psy'Khe lorsque celui-ci a entre 7 et 10 ans. Avant ça on définie la magie d'un enfant de ''Dormante''. Il ne devient élémentaire qu'avec l'arrivée de son âme soeur qui définira de quel élément sera fait son pouvoir (bien que cela soit très souvent héréditaire).
Plus un Psy'Khe et son âme soeur vieilliront plus le Psy'Khe développera sa capacité de métamorphose, sans pour autant jamais arriver à un changement de forme complète. Aussi celui-ci pourra-t-il au fil du temps développer les ailes de son aigle, l'odorat de son loup ou encore les griffes de son jaguar.

Le Psy'Khe possède aussi une forme de magie élémentaire, souvent héritée selon le pouvoir dominant chez leurs ancêtres et la plupart du temps liée au type d'animal de leur âme soeur. Les éléments, dans l'ordre du plus courant au plus rare sont l'air, l'eau, la terre, le feu et l'esprit. La Lumière/Illusion et Ténèbres/Destruction sont des éléments que seuls les deux races ''Reines'' d'Elfes maîtrisent.
La Magie est aussi plus ou moins puissante selon l'individu.

Deux Psy'Khe peuvent se reconnaîtrent et s'évaluer au moyen d'un ''salut'' spécifique comme démontrer dans l'extrait suivant:

Citation :
Puis il prit la main du garçonnet et posa deux de ses doigts sur sa tempe gauche et en fit de même avec lui. Ouvrant ensuite son Pouvoir, d'une manière qui ne nécessitait aucun bouclier, il le laissa venir caresser la Magie naissante du Prince.
Celui-ci ouvrit de grand yeux en sentant la douce chaleur de son feu intérieur, Kade ne recevant quant à lui pour information que cette puissance endormie qui attendait un Lié. Les enfants ne devenaient élémentaires qu'à partir du moment où ils trouvaient leur âme sœur, le petit était encore trop jeune. Mais il avait appris là une information précieuse. Caem n'était pas comme lui. Soit il serait plus Elfe et sa Magie resterait dormante à jamais, soit il tirerait plus vers le Psy'Khe et celle-ci serait éveillée avec l'arrivée de son animal. Dans tous les cas il ne posséderait pas cette anomalie qui avait rendu l'assassin élémentaire depuis la naissance, déséquilibrant son pouvoir et son esprit par l'absence de Lié.
Bref, il venait à l'instant d'effectuer un salut Psy'Khe très standard, celui qui permettait sans intrusion indésirable de ressentir la nature élémentaire de l'autre. Le feu causait une douce chaleur dans le corps, l'air faisait courir une brise sur la peau, l'eau faisait perler quelques gouttes sur vos lèvres, la terre vous entourait pendant quelques secondes de l'odeur de la forêt et des aiguilles de pin tandis que l'esprit vous brouillait la vision un instant en vous signifiant ainsi qu'il valait mieux vous méfier. Les individus d'Esprit, comme l'illustre Darshan, étaient d'une puissance souvent supérieure à la moyenne et il était avisé de rester vigilant à leurs alentours.
C'était une reconnaissance que l'assassin n'avait utilisé qu'à quelques occasions, car elle incluait un contact trop rapproché à son goût. Mais chaque Psy'Khe le connaissait d'instinct de toute façon, la preuve avec le Prince qui avait de suite su comment s'ouvrir très légèrement à l'autre.


Venons en à présent au revers de la médaille

Vous pensez sûrement à présent que les Psy'Khe sont la race ultime. Ils auraient pu l'être, ils auraient pu être les maîtres d'Ynawë si la Syrwän n'avait pas rééquilibré la balance en les maudissant.

En effet premièrement, la présence d'une âme sœur signifie que si l'une des deux parties meurt l'autre la suit dans la seconde. Il n'y a pas de cas où l'un ait survécu à la perte de son Lié.
Mais cela n'aurait pu être qu'un inconvénient mineur devant la beauté de n'être jamais seul ou totalement abandonné.


Non la véritable malédiction se trouve dans les prochaines lignes.

En effet la Magie appelle, elle rugit dans le sang d'impatience d'être utilisée.

Seulement chaque sort à un coup, chaque flammes allumée ou vague créée va métamorphoser une petite partie du Psy'Khe soit en l'animal qu'est son âme sœur soit d'une manière imparfaite et d'apparence plus démoniaque (voir l'image ci-dessous). Évidemment plus le sort ou l'incantation est puissante, plus le coût est élevé.

Cela n'est que temporaire si le Psy'Khe possède l'ancienneté suffisante, et donc la capacité de métamorphose, pour revenir à son corps naturel. Mais cela demande parfois des heures de concentration et d'épuisement pour les sorts très coûteux alors qu'une pupille étirée ou qu'une oreille touffue se soigne en quelques minutes, voir secondes selon la capacité de métamorphose.

Un jeune Psy'Khe commettant l'erreur de faire appel à une magie trop puissante pourrait se voir bloquer sous une forme mi-animale, voir mi-démoniaque pendant des années ou des siècles jusqu'à qu'il acquière la capacité de faire marche arrière.

Certains d'entre eux pourtant restent sciemment sous une forme intermédiaire sans jamais se soigner plus loin afin de bénéficier d'ailes, d'une vision surpuissante ou autres pour différentes raisons. Mais c'est là une science dangereuse car une seule erreur pourrait vous transformer avec ''chance'' en le sosie de votre âme sœur pour toujours (car si la capacité de métamorphose volontaire complète n'existe pas, celle de retour en arrière depuis la forme la plus complète non plus), et par malchance le Psy'Khe pourrait se retrouver prisonnier dans le corps démoniaque d'une créature damné à souffrir pour l'éternité.

C'est pourquoi beaucoup d'entre eux préfèrent méditer ou se dépenser physiquement intensément pour repousser l'appel de la magie par peur d'une métamorphose irréversible. L'adolescence est d'ailleurs un passage délicat car si la capacité de changement n'est pas encore là, l'appel magique, lui, est présent.
Nombreux sont d'ailleurs ceux à arriver à l'âge adulte avec une petite langue râpeuse ou une mèche plumée dans leur chevelure.

Si celles-ci sont les méthodes les plus courantes chaque Psy'Khe à la sienne. Que cela soit la boisson, les drogues, la musique ou encore les plaisirs de la chair.
Certains d'entre eux sont d'ailleurs connus pour être des amants aux nombreuses conquêtes

Bien sûr, les crises varient en violence pour chaque Psy'Khe, mais elles restent toujours très délicates à maîtriser.


Quelques informations plus générales

Les Psy'Khe n'ont pas réellement de durée de vie sans pour autant être immortels. S'ils arrêtent de vieillir arrivés à l'âge d'une vingtaine d'années (généralement quand survient leur première capacité de métamorphose, cela peut varier dans les deux sens de deux à quatre ans), ils peuvent parfois souffrir d'une vieillesse soudaine à partir de 1000 ans qui dure une dizaine d'années avant de s'achever par la mort. Mais cela ne peut survenir que des centaines d'années plus tard ou simplement ne jamais arriver.

Les Psy'Khe, bien que sous l'autorité absolue de la Cour de Lumière s'organisent entre eux-mêmes dans une sorte de gérontocratie depuis la nuit des temps. Cet-à-dire que les anciens détiennent le pouvoir.
Chose assez logique au regard de l'évolution de leurs capacités.

Enfin, dans le cas actuel, le peuple est officieusement dirigé par celui qu'on appelle le Sultan. Darshan, un Psy'Khe d'Esprit plusieurs fois millénaire.





Précisions sur les Psy'Khe d'Esprit (Pas plus de 4 pour l'instant, 2 de libre )


Les Psy'Khe d'Esprit, aussi simplement appelés Spirituels sont les plus rares et craints de leur race.
L'Esprit regroupe la télépathie, télékinésie, suggestion, manipulation, prophétie, voyance, medium, lévitation, projection astrale etc... (Pas de Pyrokinésie, ni pouvoirs déjà attribués aux Elfes) Ou encore le Vampirisme (Cet-à-dire se nourrir de l'énergie spirituelle des gens dans le but de se soigner ou de refaire son plein de ''mana'' )
Chaque Psy'Khe d'esprit possède, lorsqu'il atteint une maturité magique (autour de 500ans) une brochette de 5-6 pouvoirs d'Esprit: Une spécialité qu'il maîtrise mieux que tout le reste, et 4-5 pouvoirs secondaires qu'il maîtrise à des échelles plus ou moins élevées (bien que toujours bien inférieures à sa spécialité)
Ensuite, leur puissance dépend aussi grandement de leur âge et de leur contrôle de la métamorphose, comme tout Psy'Khe.

Être un Spirituel est difficile, la folie y est encore plus courante que chez les Psy'Khe dits ''normaux'', et les crises et appels de la Magie encore plus forts que la moyenne, les contrecoups des sorts davantage élevés.
Mais certains trouvent que ce sont là des malus qui valent ce que peux apporter le fait d'être un élémentaire d'Esprit.


Important !

Les Psy'Khe ne sont pas une race de simples magiciens possédant un animal lié mais une espèce qui demandera de la patience et de la réflexion. Si vous choisissez d'en incarner un comme personnage, je compte sur vous pour nous montrer le combat intérieur que représente la Magie, ses coûts et les métamorphose dans les deux sens de vos persos.
Chaque sort doit être mûrement réfléchi.

Mais n'hésitez à tenter le coup et à vous amuser =)

Aimant beaucoup moi-même tout ce qui est de nature ''psychique'' je pense que je vais me laisser tenter à en jouer un.

Si vous avez des questions, besoin d'aide pour la construction de votre perso ou encore des doutes n'hésitez pas à envoyer un MP à votre Governor, ou au compte Admin en précisant ''Fiona'' dans votre titre.

Que la lumière d'O'Sha-Kyl vous réchauffe un éternel Été



Revenir en haut Aller en bas
http://les-royaumes-ynawe.forumactif.org
Syrwän
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2014

MessageSujet: Re: Autre Espèces du Sud   Mer 26 Fév - 21:32

Les Sauvages



Les Sauvages sont les habitants de l'île de Cëes

''Sauvages'' est le nom que leur ont donnés les premiers ''Tyreshiens'' arrivés sur l'île. La traduction littéral du nom dont ils se définissent donnerait plutôt ''Chamanes Guerrières''.

Oui Guerrières et non pas Guerriers

Car le genre féminin domine chez les Sauvages. Les hommes Sauvages sont d'ailleurs très rares puisque les mâles sont généralement tués ou abandonnés dès la naissance. Ceux survivant à leur enfance deviennent la plupart du temps les prêtres de leurs dieux ou choisissent de vivre par eux-mêmes en petit groupe et finissent parfois capturés puis réduits en esclavage.


En résumé les Sauvages pourraient être associées aux Amazones

Mais avec néanmoins quelques significatives différences.
Déjà les femmes sont pas excessivement grandes mais plutôt d'une taille moyenne, voir parfois petites.

Pourtant, si les hommes sont presque humains, elles possèdent une force, une vitesse et une agilité bien supérieures aux simple Homo Sapiens.

On dit aussi qu'elles peuvent communiquer par delà le Zahial et l'O'Vrock aux esprits en utilisant herbes et incantations.


D'un point de vue physique

Les Sauvages sont très belles. Pas d'une beauté elfique mais d'une beauté charnelle et puissante. Presque effrayante.
Allant du blond au noir en passant par le roux leur chevelure est souvent très longues et très fournies.
Leur corps musculeux est généralement recouvert de tatouages tribaux.

Jusque là elles pourraient encore ressembler à des humaines s'il n'y avait leurs yeux. En amandes et d'un jaune-orangé ils possèdent une pupilles verticale comme celle d'un chat.
Lorsqu'elles entre en contact avec les morts ou esprits ceux-ci deviennent entièrement émeraude ou parfois bleus.


Leur esprit est tout aussi exotique que leur apparence

Leur esprit est rebelle, volcanique. Jamais elle ne reculeront au combat. Cela ne fait pas d'elles des créatures mauvaises mais simplement...sauvages.

Guerrières de tout leur être elles ne se laissent marcher sur les pieds. Surtout pas par des hommes qu'elles considèrent la plupart comme inférieurs. D'ailleurs le peu d'entre elles vivant dans le reste d'Ynawë sont souvent un défi de taille pour les plus grands Don Juan.

A vrai dire il n'y a qu'un seul moyen pour espérer les...connaître. Au sens biblique du terme.

C'est d'attendre qu'elles vous choisissent. Soit en vous montrant assez soumis et en les laissant vous contrôler, soit en étant le mâle le plus puissant et viril des alentours.
Car une fois tout les trois ans les Sauvages migrent depuis leur île pendant quelques mois. Cherchant les hommes qui donneront le sang le plus puissant à leurs filles.


Pour finir

La cheffe des Sauvages est la Grande Chamane. Elle est souvent la plus âgée d'entre eux et passe ses journées à communiquer avec l'au-delà et les dieux au milieu de fumées hallucinatoires. Mais il a déjà été vu une jeune Sauvage devenir Grande Chamane si il lui est découvert un don spécial dans les prophéties.
On pourrait l'apparenter à la Pythie de Delphes.

Les Sauvages ont une durée de vie précisément inconnue mais on l'estime à environ 120 ans puisqu'elles vieillissent tout comme les humaines mais à un rythme légèrement réduit.

Les Grandes Chamanes, bénies des dieux pourraient, selon les dire, vivre éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-royaumes-ynawe.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autre Espèces du Sud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autre Espèces du Sud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouer avec une sauvegarde d'un autre PC
» [Didactitiel] Coller précisément un objet à un autre
» Prêtez votre livre rfid a un autre lapin!!!
» D'une vie à l'autre
» Aller d'un aeroport a un autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Ynawë :: Bibliothèque Ancestrale :: Parchemins de Connaissances :: Les Espèces-
Sauter vers: